Comment organiser le télétravail en entreprise ?

télétravail en entreprise
22 novembre 2019
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Avec l’évolution des modalités de travail, le télétravail est plébiscité par les salariés, mais comment organiser celui-ci dans votre entreprise ? Quels sont les impacts en termes de QVT (Qualité de Vie au Travail) ? Réponses dans cet article.

 

Comment organiser le télétravail au sein de l’entreprise ?

Afin que tout se passe dans les meilleures conditions, veillez à respecter les étapes suivantes :

  1. La concertation avec les services concernés (informatiques, RH, juridiques, achats…) afin d’étudier la mise en place du télétravail,
  2. La définition des objectifs avec les managers et représentants des services,
  3. L’expérimentation sur les périodes, mais aussi les modalités d’exercice du télétravail (lieu, horaires de contact, matériel),
  4. L’évaluation des expérimentations et l’ajustement des objectifs en conséquence.

Concernant le contrat de travail, grâce à la loi sur le renforcement du dialogue social, il n’est plus nécessaire de modifier ce dernier pour télétravailler.

Pour sa mise en place, 3 possibilités existent :

  • – Un simple accord entre l’employeur et le salarié, par tout moyen (accord oral, courriel, courrier…),
  • – Un accord collectif,
  • – Une charte élaborée par l’employeur, après avis du comité social et économique.

 

Vos obligations en tant qu’employeur

Si le télétravailleur a les mêmes droits qu’un salarié sur site, vous avez des obligations spécifiques à l’égard de ceux-ci. Comme précisé sur le portail de l’Économie, des Finances, de l’Action et des Comptes publics, vous devez notamment :

  • – Les informer des restrictions dans l’usage des équipements et outils informatiques mis à leur disposition,
  • – Fixer des plages horaires pour les contacter,
  • – Organiser d’un entretien annuel avec chacun,
  • – Leur donner priorité pour occuper ou reprendre un poste sans télétravail (qui correspond à leurs qualifications et compétences).

 

Télétravail : un argument fort en faveur de la QVT

Dans l’étude Malakoff Médéric de juin dernier, les chiffres sont significatifs. Aujourd’hui 29 % des salariés français déclarent télé-travailler, soit une hausse de 50 % par rapport à 2017. En moyenne celui-ci concerne 7 jours par mois, un chiffre proche de la durée idéale souhaitée par les salariés (6,7 jours).

Au niveau de la QVT, cette modalité de travail est particulièrement intéressante. En effet, pour 85 % des salariés, cela permet un meilleur équilibre entre vie professionnelle et personnelle. De plus, les impacts sur les déplacements sont réels et facilitent une meilleure efficacité (pour 90 % des télétravailleurs). Un constat partagé par les managers qui sont 85 % à être satisfaits de ce système.

Exercé à domicile ou dans des espaces de coworking quand cela est possible, le télétravail doit cependant être encadré. On évite ainsi les phénomènes d’isolement ou empiétement sur la vie personnelle (risque possible pour 60 % des salariés).

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plateforme d'assistance et de services aux salariés

Experts en architecture des systèmes de rémunération nous vous conseillons sur

RECHERCHE

abonnez vous à notre newsletter

ARTICLES LES PLUS LUS

ailleur sur le web

RSS Error: A feed could not be found at `https://app.meltwater.com/gyda/outputs/5d6fbbb4d9717383dbb94eba/rendering?apiKey=5cb0433764649e9b268f8776&type=rss`; the status code is `400` and content-type is `text/html`

notre communauté

Restez Connecté