L’Happiness Officer pour gérer le bien-être au travail

1906-Bien-etre-OR1
1 juillet 2019
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Bonne nouvelle, les Français sont dans l’ensemble plutôt heureux dans leur travail ! Les derniers chiffres publiés par le CEGOS fin 2018 font même apparaître que 75 % des effectifs sont globalement satisfaits du climat social dans leur entreprise (salariés et managers). Par contre ce baromètre met aussi en avant que 53 % des salariés et 65 % des managers subissent un stress régulier au travail. Afin de diminuer cette source potentielle de problèmes, de plus en plus d’entreprises intègrent au sein de leurs effectifs un(e) happiness officer. Mais quelles sont ses missions et quel profil a-t-il (ou elle) ?

Happiness Officer et QVT

Ce « responsable du bonheur » au sein de l’entreprise ou de l’entité poursuit un seul et unique objectif : que les membres de l’entreprise soient particulièrement heureux de venir au travail. En effet, la démarche Qualité de Vie au Travail (QVT) est aujourd’hui prépondérante dans les facteurs de motivation des salariés. Près de 89 % d’entre eux estiment qu’ils sont plus motivés quand cette démarche est présente.

Et cette motivation est réelle, car dans le détail, elle permet une augmentation de 37 % de la motivation au travail, une diminution de 50 % des départs volontaires et 90 % des salariés estiment que la QVT a un impact positif sur les performances de l’entreprise. Un Happiness Officer ou (Chief Happiness Officer) est celui qui, au sein de l’entreprise, sera chargé de mettre en place des activités, mais aussi le bien-être de manière générale.

Les missions de l’Happiness Officer

De manière schématisée, on peut dire que l’HO met en place des stratégies concernant la vie du salarié comme la gestion des horaires et du télétravail, le parcours individuel en entreprise, la cohésion d’équipe et la motivation.

Autre aspect de sa fonction, l’animation des salariés avec des activités comme des teams buildings avec des aspects amusants comme des challenges sportifs, culturels ou des ateliers de créativité. Il peut aussi proposer des abonnements dans des salles sportives ou un service de plus en plus apprécié : la conciergerie (linge, voiture, garderie…).

Quel profil recruter ?

Métier nouveau au sein des entreprises, les profils recherchés ne sont pas qualifiés via une formation spécifique. Par nature, on retrouve à ces postes des personnes issues des filières RH ou de communication. Par contre, une grande assertivité et un grand potentiel d’adaptabilité sont plus que souhaités.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plateforme d'assistance et de services aux salariés

Experts en architecture des systèmes de rémunération nous vous conseillons sur

RECHERCHE

abonnez vous à notre newsletter

ARTICLES LES PLUS LUS

ailleur sur le web

RSS Error: A feed could not be found at `https://app.meltwater.com/gyda/outputs/5d6fbbb4d9717383dbb94eba/rendering?apiKey=5cb0433764649e9b268f8776&type=rss`; the status code is `400` and content-type is `application/json; charset=utf-8`

notre communauté

Restez Connecté