Comment réaliser un entretien annuel d’évaluation ?

Conseils pour mener un entretien annuel d’évaluation ?
11 février 2020
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Aujourd’hui, même s’il n’est pas obligatoire, réaliser un entretien annuel d’évaluation avec chaque collaborateur peut être précieux. En effet, grâce à celui-ci, vous pouvez affiner les objectifs individuels, et agir également sur les relations interpersonnelles. Mais comment réussir ces entretiens ? Réponses et conseils dans cet article.

Pourquoi réaliser un entretien annuel d’évaluation ?

Pour commencer, un entretien annuel d’évaluation n’est pas un entretien professionnel. Ce dernier est obligatoire tous les 2 ans (loi du 5 mars 2014) et sert à définir « les perspectives d’évolution professionnelle du salarié et les formations qui peuvent y contribuer ».

L’entretien annuel d’évaluation est, lui, facultatif (sauf accords de branche ou conventions collectives spécifiques). Toutefois, il est intéressant de le mettre en place dans votre entreprise. En effet, celui-ci permet d’évaluer l’ensemble des collaborateurs selon des critères précis comme des objectifs à accomplir. Cela permet de mener des stratégies adaptatives, de pouvoir agir sur différents facteurs comme la gestion des équipes ou redéfinir les moyens à mettre en œuvre. Une dynamique globale qui stimule la réactivité et également un meilleur dialogue avec les salariés.

Précision : les résultats des évaluations sont confidentiels, même s’ils font l’objet d’un compte-rendu. A ce sujet, les données collectées doivent répondre aux exigences de la RGPD.

Quelques conseils pour le réussir

Certains points abordés ci-dessous peuvent paraître comme évidents, mais ils ont leur importance :

  • Un entretien préparé en amont : Pour qu’il soit productif, un entretien annuel doit être réfléchi par le collaborateur. Planifiez une date avec lui au moins 15 jours avant le jour J et, si possible, transmettez-lui une grille d’autoévaluation. Cet outil lui permettra de se poser les « bonnes » questions et de réfléchir aux réponses.
  • Les meilleures conditions le jour J : Optimisez la qualité de vos échanges en prévoyant un espace au calme et où la confidentialité règne (évitez les open-spaces). En 50 minutes, vous devriez faire le tour des questions, mais vous pouvez approfondir jusqu’à 2 heures (notamment pour un manager ou des postes sensibles). Lors de cet entretien, vous aborderez l’année écoulée, les compétences mises en œuvre, les points forts ou les axes d’amélioration. C’est aussi l’occasion de définir de nouveaux objectifs. N’oubliez pas, il s’agit d’un échange dans lequel le dialogue est roi.

Une optimisation des échanges : L’entretien fini, vous pouvez rédiger un compte-rendu qui reprend, de manière synthétique les points-clefs. Il n’est pas obligatoire de le faire signer au salarié. Pour vous, ce document servira de base afin de construire une stratégie organisationnelle, humaine et réactive.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plateforme d'assistance et de services aux salariés

Experts en architecture des systèmes de rémunération nous vous conseillons sur

RECHERCHE

abonnez vous à notre newsletter

ARTICLES LES PLUS LUS

ailleur sur le web

RSS Error: A feed could not be found at `https://app.meltwater.com/gyda/outputs/5d6fbbb4d9717383dbb94eba/rendering?apiKey=5cb0433764649e9b268f8776&type=rss`; the status code is `400` and content-type is `application/json; charset=utf-8`

notre communauté

Restez Connecté